Vente de terrain à Bruxelles

Vente de terrain à Bruxelles : trucs et astuces bons à savoir

Vendre un terrain n’est pas chose aisée à défaut de connaissance. Il arrive même qu’un propriétaire averti ait du mal à céder son terrain. Avant de pouvoir vendre son bien à un bon prix, plusieurs paramètres doivent être pris en compte, et ce afin de trouver rapidement des acquéreurs. Si vous souhaitez concrétiser ce projet dans une ville belge, il serait judicieux de mettre en pratique les techniques ci-après.

Étude de la faisabilité du projet

Il est préférable de se poser les bonnes questions avant de se lancer dans la vente de terrain à Bruxelles. L’économie de cette ville étant basée sur l’immobilier, il peut toutefois être difficile pour un particulier de vendre lui-même sans des connaissances au préalable. Le propriétaire est tenu d’étudier la faisabilité de son projet avant de prendre la décision de vendre. Pour ce faire, il doit consulter le plan local d’urbanisme. Seul ce dernier peut décréter si la cessation peut être réalisable ou non.

Valorisation pour mieux vendre

Exécuter divers travaux sur les lieux est un très bon argument de vente, lorsqu’on tente de séduire de futurs acquéreurs. Dans cette optique, la valorisation est l’idéale afin d’intéresser un grand nombre d’acheteurs potentiels. Selon les experts, les terrains ayant accès à l’eau, au gaz et à l’électricité sont les plus plébiscités sur le marché.

Certains prospects n’hésitent pas à payer le plus fort pour ce type de propriété. Certes, vous aurez à investir de l’argent pour les constructions et les aménagements, mais notez toutefois que ce type d’investissement est généralement très rentable.

Valorisation pour mieux vendre

Estimation approximative du terrain

Le prix est en général le principal critère rédhibitoire pour les intéressés. L’endroit doit valoir chaque centime que le client est prêt à payer. Par conséquent, vous devez déterminer le juste prix du bien. La réussite de votre projet de vente va en dépendre. La parcelle va perdre tout son attrait si l’estimation faite est très élevée.

Dans le but de rester dans une fourchette de prix raisonnable, il serait plus judicieux que vous vous référenciez aux prix pratiqués dans la région environnante. Identifiez un terrain possédant des caractéristiques similaires aux vôtres et faites un rapide calcul dans votre tête.

Pour faire face à ce genre de situation, il vous est également proposé d’engager des professionnels. Notaires, experts fonciers ou encore agents immobiliers sont à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche. Estimer un bien immobilier à sa juste valeur est une routine pour eux qui sont dotés d’expérience et de savoir-faire.

Étude approfondie des lieux

Lors de l’estimation du bien, différents paramètres entrent en jeu. L’astuce est d’identifier tous les points positifs que présente le terrain. En premier lieu, la viabilité de la place demeure le principal critère de tarification. A-t-il accès à l’eau potable, le téléphone ou encore à l’électricité ?

Ensuite, vous pouvez passer par l’étude des caractéristiques du terrain (la forme, la superficie, la constructibilité…). Les possibilités de raccordement au tout-à-l’égout sont également un critère important. De même que la présence de servitudes privées, et l’environnement. Faites-vous accompagner par un professionnel pour votre tranquillité d’esprit.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *